LMNP

LMNP – Loueur Meublé non Professionnel

Principe du LMNP

– Le principe du statut Loueur en Meublé Non Professionnel (LMNP) est d’acquérir un bien immobilier locatif neuf ou ancien, meublé, permettant de se constituer une rente défiscalisée grâce aux amortissements différés.

– Le dispositif LMNP n’est pas en soi un dispositif de défiscalisation puisqu’il n’engendre pas automatiquement de réductions d’impôts ou d’avantages fiscaux particuliers.

– Cependant, il présente des avantages fiscaux intéressants du fait de la nature même de l’activité de loueur en meublé.
Le Loueur en Meublé Non Professionnel peut ainsi réaliser une opération d’investissement immobilier dont l’intérêt principal consiste, pendant un grand nombre d’années, à ne pas générer d’imposition sur les revenus tirés de la location.

Qui peut bénéficier de ce statut et dans quel but

– Tous les contribuables peuvent être concernés, si les recettes annuelles brutes de la location n’excédent pas 23 000 € TTC.

– Ce dispositif s’adresse aux particuliers désireux de diversifier leur patrimoine, tout en percevant des revenus très faiblement fiscalisés (quelque soit la TMI)  sous forme de loyers.

– L’objectif sera par exemple de préparer leur retraite pour certains ou de développer leur patrimoine pour d’autres.

–  L’acquisition d’un bien immobilier neuf ou ancien, meublé, donnera accès à une fiscalité avantageuse.

Revenus BIC

Investir dans l’immobilier locatif meublé       =     BIC

-> LMP

-> LMNP

Statut LMNP :

– Recettes  ≤ 23 000 €  TTC  / an
– Et ≤ aux autres revenus professionnels du foyer fiscal

* Variable selon le programme immobilier

LMNP

-> Régime micro-BIC de droit commun : recettes ≤ à 72 600 €
Abattement forfaitaire de 50% sur les recettes imposables

OU

-> Régime réel : déficit imputable sur les revenus de même nature et reportable pendant 10 ans (hors charges d’amortissement)

LMNP Amortissable

LMNP
LMNP

PROFITER DE REVENUS LOCATIFS DÉFISCALISÉS SUR LE LONG TERME

LMNP Amortissable

  • Amortissement de l’immobilier : entre 20 et 25 ans soit 4 à 5 % par an
    Déduction préalable entre 10 % et 15 % correspondant à la valeur du foncier (terrain)
  • Amortissement du mobilier : entre 5 et 10 ans soit 10 à 20 % par an
LMNP

-> Déficit fiscal retenu = 20
+ Les amortissements de 50 sont  « stockés » pour les exercices suivants

LMNP

-> Résultat fiscal = 0 car le déficit constaté provient des amortissements
-> Les amortissements de 20 non utilisés sont stockés

LMNP

-> Le résultat fiscal peut être ramené à 0 en utilisant 40 depuis le stock d’amortissements antérieurs non utilisés